déterminer son poids idéal

7 indices pour déterminer son poids idéal sans calculer l’IMC 🧐

​La quête du poids idéal est ​​une source de stress et de culpabilité pour une grande majorité des femmes​, d'autant plus lorsque ​celle-ci est réduite​ à un chiffre à déterminer. Si tu n'as pas encore lu mon article sur la perception qu'ont les femmes de leur corps, je t'invite à le faire : la fille qui voulait prende du poids.

Un seul et unique chiffre ​pour déterminer ​un poids de forme qu'on tente désespéramment d'atteindre ou de conserver, jour après jour, semaine après semaine, année après année sans ​même savoir s'il nous correspond vraiment.

More...

​Pour ​définir ce ​graal largement convoité, les experts de la santé ont mis ​au point des formules mathématiques diverses et variées​. Or, en plus d​e présenter un ​caractère dogmatique,​ ces formules ​​possèdent leurs limites. Si bien, qu'on ne peut pas ​​totalement compter sur elles...

​Pour pallier à ce problème et se détacher des dogmes, j'ai crée ma propre formule non pas mathématique mais intuitive, basée sur la confiance en son propre ressenti.

Dans un premier temps, je vais te montrer les limites des formules conventionnelles pour obtenir ton poids idéal. ​En deuxième partie,​ je te présenterai ma méthode à moi à travers 7 indices pour déterminer son poids idéal !

​Déterminer son poids idéal à l'aide de formules :

​J'espère que tu aimes les maths, car en voici, en voilà ! 🤓 

Le chiffre sur la balance :

​Le chiffre qu​'indique ta balance représente la somme des différents éléments qui composent ton corps, sans tenir compte de leurs proportions respectives.

​Par exemple, si on dissèque le poids d'un​ adulte de corpulence normale, on obtient la répartition suivante :​​

  • 15 % de masse osseuse 
  • 28 % de masse musculaire ( contre 35 % chez l'homme)
  • 20 % de masse grasse (contre 13 % chez l'homme)
  • 28 % de masse viscérale 
  • 7 à 8 % de masse sanguine
  • ​2 à 5 % de peau et de téguments
  • 2 % d'humeurs (liquides, sécrétions)

​Le​ chiffre sur la balance ​est un indicateur ​te permettant de te situer globalement sur une courbe de corpulence. Mais il ne fournit en rien les détails de la répartition du poids entre ​les composantes de ton corps. ​

Il ne prend pas en compte les multiples paramètres tels que ta morphologie, ton ossature, tes taux de masse grasse et musculaire.

De plus, le poids idéal varie selon ton âge, ton hérédité, ton état de santé, ton histoire personnelle. Il varie également d'un jour à l'autre en fonction de ce que tu as bu ou mangé. C'est pourquoi il n'est pas conseillé de se peser tous les jours mais plutôt une fois par semaine, à la même heure et dans la même tenue. 

idée

​Avant, je me pesais tous les​ matins au réveil, en pyjama, après avoir vidangé ma vessie (et si possible ​mes intestins 💩 parce que mine de rien, ​ça pèse quand tout est plein, c'est de la triche !). ​La moindre petite perte de ​poids pouvait me rendre anxieuse et me mettre la pression.


​À présent, je me pèse toujours dans les mêmes conditions mais ​uniquement lorsque je sens un changement dans mon corps ou quand je suis curieuse de savoir là où en j'en suis, ​sans attente et sans pression.

C​acul du poids idéal grâce à l'IMC : 

​L'indice de masse corporel, c'est le calcul le plus classique, celui ​que l'on fait pour savoir si on est "dans la norme", c'est-à-dire ni trop maigre, ni trop gros. Il ne permet pas d'obtenir son poids idéal mais donne une large fourchette du poids dit "normal".

​IMC = Poids / taille au carré

​Si tu obtiens moins de 18,5, tu es considérée comme maigre.
Ton résultat se situe entre 18,5 à 25, ton poids est normal.
Si tu obtiens entre 25 à 30, tu es en surpoids.
​Enfin, si ton résultat est au-delà de 30, tu es obèse.

​​Démonstration : Je pèse actuellement 55 kilos pour 1m79. ​

 55 / (1,79 x 1,79) = 17,17 => Mon IMC est de 17,17 soit en dessous du poids normal. 

En ​inversant la formule, tu obtiens la fourchette de ton poids normal :   IMC x taille au carré.

18,5 x (1,79 x 1,79) = 18,5 x 3,20 = 59,3
25 x (1,79 x 1,79) = 25 x 3,20 = 80

Mon poids idéal selon l'IMC se situe quelque part entre 59,3 et 80 kilos. Cela fait quand même une bonne marge de 20 kilos ! L'IMC permet principalement de savoir si on se trouve dans les extrêmes (extrême maigreur ou obésité) mais il ne suffit pas à déterminer son poids idéal. 

De plus, l'IMC ne prend pas en compte, le genre, l'âge, l'ossature, la morphologie de la personne. ​C'est pourquoi nous pouvons avoir recours à d'autres formules plus sophistiquées. 

La formule de Lorentz :

​​​​​La formule de Lorentz prend en compte le genre. Il existe une variante de cette formule qui prend en compte l'âge. Ce qui nous donne deux nouvelles pistes pour déterminer son poids idéal.

déterminer son poids idéal

Calcul de son poids idéal grâce à la formule de Lorentz :

Poids idéal pour une femme = taille en cm - 100 - (taille -​ 150) / 2

Poids idéal en ​fonction de l'âge = 50 + (taille - 150) / 4 + (âge - 20) /4

Démonstration : ​​​​Je suis une femme de 32 ans qui mesure 1m79. 

Mon poids idéale en tant que femme d'1m79 = 179 - 100 - (179-150) / 2 = 64,5

Mon poids ​idéal en tenant compte des mes 32 années de vie terrestre =  
 50 + (179 -150) / 4 + (32 - 20) / 4 = 50 + 79/4 + 12 /4 = 50 + 7,25 + 3 = 60,25

​Tiens donc, mon poids idéal en fonction de mon âge se trouve être à la limite de la maigreur ​suggérée précédement par l'IMC ! ​

La formule de Monnerot-Dumaine :

Promis c'est la dernière. La formule de Monnerot-Dumaine prend en compte l'ossature en considérant la taille du poignet.

déterminer son poids idéal

​La formule de Monnerot-Dumaine :

(taille - 100 + (4 x taille du poignet) ) / 2

​​Démonstration : La taille de mon poignet est de 16 cm.

​Mon poids idéal en fonction de l'ossature est de :
(179 - 100 + (4x16) ) / 2 = (79 + 64) / 2 = 71,5

​Et ben ! Entre les 60 de tout à l'heure et les 71, il y a de la marge !

Bon, je crois que tu l'auras compris, calculer son poids idéal à l'aide de formules est utopique   

​Alors plutôt que ​courir après​ un poids non adapté à ta morphologie et à ton mode de vie, mieux vaut essayer de ​trouver ton poids de forme ​en sortant des dogmes. Et c'est ce que je te propose de faire dans la seconde partie de cet article. 

​Déterminer son poids idéal en 7 indices !

La formule magique que je ​vais te transmettre n'est ni scientifique, ni conventionnelle. Cependant, elle a l'avantage de fonctionner pour tout le monde ! Elle va te permettre de te reconnecter à ton corps et faire confiance à ton propre ressenti ​​pour déterminer ton poids idéal au fur et à mesure que ton corps évolue.

Avec ma méthode, tu peux dire adieu au chiffre unique et absolu à atteindre​ ! 

C'est-y pas beau ça ? 😍

🌸 Indice n°1 : ​Baleine échouée ou squelette ambulant ?

​Le première question que ​je te propose est celle-ci : comment te sens-tu dans ton corps ?

À ce stade de l'exercice, je ne te demande pas de te regarder dans le miroir. ​On y viendra plus tard. ​Je te parle de ressenti intérieur. Alors, ferme les yeux, descend à l’intérieur de toi et laisse les images positives ou négatives venir à toi.

​Dans mon cas, ​c'est souvent l'image du squelette qui me vient à l'esprit. Un squelette ambulant, fragile, prêt à se désarticuler à tout moment. Lorsque ma mère a traversé une époque de grande maigreur, elle me disait "j'ai l'impression de promener ma carcasse". ​On est bien d'accord, ce n'est pas flatteur mais cela reflète ​notre ressenti et il mérite qu'on lui accorde notre attention.

​Si on pose cette même question à une personne en surpoids, elle répondra sans doute qu'elle a l'impression d'être une baleine échouée ou un gros tas de graisse.  

Et toi, quelle image te vient à l'esprit lorsque tu penses à ton corps​ ?

​Te sens-tu bien confortable à l'intérieur ? 

​Quand mon poids est trop bas, je me sens vulnérable, comme si au moindre choc, je pouvais me faire mal. Et c'est d'ailleurs le cas. Le moindre petit cognement est douloureux au point que je mets des couches et des couches de vêtements pour le protéger. M'​asseoir trop longtemps sur un support dur, telle qu'une chaise ​est tout autant inconfortable et douloureux.

​Tu sais que tu te rapproches de ton poids idéal lorsque ton ressenti intérieur tend vers le positif.

déterminer son poids idéal

🌸 Indice n°2 : Prête pour courir un marathon ?  

​Hey ! T'en vas pas ! Je plaisante ! ​​Je sais qu'il y a parmi vous des lectrices allergiques au sport et loin de moi l'idée de les effrayer 😇

Cela dit, tu sais que tu te rapproches de ton poids idéal lorsque tu te sens ​naturellement pleine d'énergie. Quand je dis naturellement c'est, bien évidemment, sans avoir recours à des stimulants tout au long de la journée ​(café, thé, chocolat, etc.).

​Un corps en bonne santé, c'est un corps qui te permet d'exprimer et d'exploiter ton énergievitale. Une énergie qui ​se manifeste physiquement mais aussi psychiquement !

Ce qui n'est pas le cas lorsque tu es en sous-poids ou en surpoids.

Un surpoids aura tendance à amener la personne à un​ état léthargique (fatigue physique) tandis qu'un sous-poids conduira davantage à un épuisement du système nerveux (hyperactivité mentale).

​Plus tu sens tes énergies physique et mentale s'amélior​er, plus tu sa​is que tu te rapproches de ton poids idéal. 

déterminer son poids idéal
déterminer son poids idéal
déterminer son poids idéale
déterminer son poids idéal

🌸 Indice n°3 : La liberté de​​ mouvement

​Tu sais que tu te rapproches de ton poids de forme, lorsque tu te sens libre dans tes mouvements et svelte comme un chat ! 

La liberté de mouvement peut être entravée par la surcharge pondérale​, certes, mais pas que.​ Les difficultés à se mouvoir ​​peut être la conséquence d'un état inflammatoire important qui va se traduire par des raideurs, des gonflements et même des douleurs dans les cas les plus avancés. Et ce, quelle que soit ta corpulence. 

Plus il y a ​inflammation, plus le corps va stocker de l'eau. C'est ce qu'on appelle l’œdème ou la rétention d'eau. Cet excès d'eau, s'il est important​, aura une influence négative sur ton poids (même si tu es en quête de kilos).

​Mais ce n'est pas tout. Et là je m'adresse spécifiquement aux personnes maigres.

Outre les douleurs ressenties en cas d'inflammation il existe la peur de la douleur. Les personnes maigres peuvent ​facilement se sentir physiquement vulnérables. Cette fragilité peut les pousser à être dans le contrôle de chacun de leur geste, afin d'éviter tout ce qui pourrait être douloureux : se cogner, tomber, être bousculé...  Cette appréhension ​conduit à un manque de fluidité dans les mouvements. ​​

​Ce​ qui nous amène directement au point suivant : l'ancrage. 

déterminer son poids idéal

🌸 Indice n°4 : Les pieds ​sur terre, la tête dans les étoiles...

​​​C​et indice peut être très utile pour déterminer un seuil de poids minimal à ne pas dépasser et particulièrement lorsque tu jeûnes (oui oui, les maigres peuvent tout à fait jeûner) ou lorsque tu ​diminues tes apports caloriques durant une quelconque cure de bien-être.

Il s'agit de l'ancrage​.

L'ancrage, c'est quoi ? C'est cette énergie, ce lien qui te relie à la Terre, au monde physique.

L'ancrage, ce n'est pas qu'une affaire de kilos. Bon nombre de personnes ​ont un poids normal et manquent d'ancrage pour diverses raisons. Cependant, la maigreur peut grandement favoriser ce manque d'ancrage ou l'accentuer s'il est déjà présent, surtout si on ne travaille pas dessus. 

​Lorsque je descends en dessous d'un certain poids (52 ou 53 kilos), mon ancrage à tendance à s'envoler et à me laisser dans un état ​qui n'est pas du tout confortable. ​Je n'irai pas jusqu'à dire que je sens mon corps en danger (le corps a plus de ressources qu'on ne l'imagine) mais ​il tend vers un état de moins en moins sécure

Symptômes d'un manque d'ancrage :

​​Lorsqu'on manque d'ancrage, on peut ressentir la sensation de flotter et de ne plus habiter pleinement son corps. C'est comme si les pieds ne touchaient plus le sol. On se sent déconnecté. Déconnecté de son corps, de la Terre, déconnecté des préoccupations ​physiques et matérielles. Nous n'avons plus l'énergie ni les ressources nécessaires pour faire face à la réalité. 

On peut également ressentir des sentiments de vulnérabilisé, d'insécurité comme si un rien pouvait nous faire basculer du mauvais côté de la barrière.

​À l'inverse, être ancré, c'est ressentir cette force intérieure qui nous permet d'avoir les pieds sur Terre, qui nous donne l'impression d'habiter pleinement notre corps et nous donne l'envie de prendre soin de lui. Un bon encrage nous aide à vivre le moment présent, à se sentir en confiance et en sécurité quelle que soit la situation.

Tu sais que tu te rapproches de ton poids de forme, lorsque tu ressens cet ancrage à l'intérieur de toi.

​Si la maigreur favorise le manque d'ancrage, l'inverse me semble également vrai, c'est-à-dire que le manque d'ancrage pourrait favoriser l'état de maigreur. Il existe des exercices pour favoriser l'encrage, souhaiterais-tu que je t'en propose ?

déterminer son poids idéal

🌸 Indice n°5 : Proportion & harmonie !

​Que tu sois de nature filiforme ou ​​pulpeuse​, tu te rapproches de ton poids idéal lorsque ta silhouette ​​est harmonieuse. C'est-à-dire, lorsque ton poids ​est ​proportionnellement bien réparti, en respectant ta morphologie.

​​Je vois parfois des personnes dont la partie supérieure du corps est maigre et la partie inférieure est forte, ​ou le contraire. J​'ai déjà vu aussi des femmes m​aigres, avec du ventre (non, elles n'étaient pas enceinte) et même de la cellulite ! Ces personnes n'ont pas forcément besoin de prendre ou de perdre d​es kilos, mais d'une répartition harmonieuse de leur masse graisseuse​.

​Lorsque j'ai débuté la pratique du ​bain dérivatif​, j'avais un corps longiligne et sans formes. Pas de taille marquée ni de hanches. Au bout de quelques semaines de pratique, ma taille s'est affinée et mes hanches se sont galbées. Et pourtant, mon poids était resté le même ! ​C'est comme si la masse grasse stockée au niveau du mon ventre s'était répartie naturellement là où il le fallait (les hanches) pour former les courbes naturelles d'une femme.

Une très bon livre que je te recommande pour ​découvrir la méthode du bain dérivatif. Clique sur l'image pour accéder au produit ! 

Une méthode qui nécessite une éponge, une bassine d'eau et un peu de temps !

​Et si tu es une feignasse, il existe des poches de gel adaptées à la pratique. Il te suffit de les mettre au congélateur puis de les glisser... dans ta culotte ! 

🌸 Indice n°6 : ​Muscle & fermeté ! 

​Tu te rapproches de ton poids idéal lorsque tu as un corps ferme et musclé.​ Quand je dis musclé, je ne te parle pas d​e partir en quête d'un corps d'athlète de haut niveau. ​Sauf si c'est ton but, évidemment. Je te parle d'obtenir un corps qui présente une certaine fermeté,​​ à l'aide d'activités physiques régulières et d'une hygiène de vie adéquate.

​Le muscle pèse plus lourd que la graisse, par conséquent l'objectif est d'avoir un corps lourd tout en restant mince. ​À l'inverse, si tu prends du poids mais que tu vois quelques bourrelés apparaitre, ce n'est pas bon signe...

L'image de France Guillain illustre parfaitement mes propos :

Prenons deux bouteilles identiques, l'une vide, l'autre pleine. Leur poids diffère, ​tu es bien d'accord ? Et pourtant leur silhouette reste la même. Laquelle est la plus avantageuse ? La pleine bien sûr ! ​

​Et si je te dis que je connais une super méthode pour avoir un corps ferme sans faire de sport, tu me crois ? 😁

​Le bain dérivatif ! Et oui, encore !

Cette méthode est ​tellement géniale pour ​le bien-être des femmes que je lui ​ai consacré un article qui te donnera l'envie d​'essayer et de ne plus jamais t'arrêter ! Si tu veux le lire, c'est par ici : Grossir avec le bain dérivatif, c'est possible ?

déterminer son poids idéal

🌸 Indice n°7 : Miroir, mon beau miroir...  

​Enfin, on y est. L'étape du miroir ! Dans un monde d'apparence, nous lui donnons, hélas, beaucoup d'importance au détriment ​de notre santé ou de notre bien-être. C'est pourquoi j'ai mis ce critère en dernier. ​​Même si, bien sûr, l'image qu'on a de soi compte autant que les autres critères pour évaluer notre poids de forme. ​

Par conséquent, tu sais que tu te rapproches de ton poids idéal lorsque ​tu aimes pleinement ton reflet dans le miroir ! Lorsque tu te sens en total ​accord avec lui.

Mais attention ! Cet indice peut être biaisé si tu prêtes trop attention aux diktats d​e la​ beauté qu'imposent notre société et notre culture, comme ce pauvre ​rhinocéros en quête d'un corps qu'il n'obtiendra jamais ! Parce qu​'il n'est génétiquement pas conçu pour devenir une licorne !

Alors, oublie les magazines aux photos retouchées, oublie les remarques des autres, ​et part en quête de ta propre beauté et de ta ​singulière perfection

déterminer son poids idéal

​Tous ​ces conseils évoqués ne sont que des indices qui te mettront sur le chemin du poids idéal. ​Chacun de ces points ne suffit pas à lui-tout seul. Il ne suffit pas d'avoir de l'énergie pour être certain d'avoir trouvé son poids de forme, tout ​comme il ne suffit pas d'être suffisamment ancré.

C'est l'ensemble de ces 7 indices qui ​te rapprochera petit à petit de ton poids de forme.

Récapitulons :

1. Ressenti corporel : la manière dont tu te sens habiter ton corps est positive et t'apporte confort, bien-être et sécurité. 

2. Vitalité : t​u ​te sens ​débordante d'énergie ​sans avoir recours à des stimulants extérieurs.

3. Fluidité : tes mouvements sont fluides, non entravés par une surcharge pondérale, un œdème, des gonflement, des douleurs ou encore la peur de la douleur. 

4. Ancrage : ​tu ne te laisses pas facilement déstabiliser, physiquement et émotionnellement, tu ressens cette profonde connexion avec la terre.

5. Harmonie : ta répartition pondérale tend vers l'harmonie autant que possible.

6. Fermeté : ton corps est ferme et galbé.

7. Image : ​tu aimes le reflet dans le miroir, il est en parfaite harmonie avec ton ressenti intérieur.

​Tu ​as d'autres idées pour déterminer son poids ​idéal sans faire de multiples calculs ? Partage-les en commentaires ! ​

Et si tu penses que cet article peut aider une amie, transmets-lui !

Partage sur les réseaux !
>