Vaincre la constipation : la position idéale pour faire caca

Cela t'est déjà arrivé. Tu as envie de faire caca, tu le sens, il est là, prêt à pointer le bout de son nez... Et pourtant rien ne sort. C'est frustrant. Alors tu prends un magazine, tu lis un article ou deux, tu fais quelques mots fléchés, tu bidouilles sur ton téléphone. Le temps passe, tu as répondu à une dizaines de messages mais tu n'as toujours pas fait caca.

Je suis sûre que cela t'ai déjà arrivé au moins une fois dans ta vie. Peut-être même que ça t'arrive régulièrement, voire tous les jours ! C'est ce qu'on appelle la constipation

Dans quelques minutes, je vais te révéler une super astuce très simple à mettre en place et efficace pour ne plus passer un temps fou sur les toilettes (sauf si comme moi tu aimes faire des mots fléchés !). Personnellement, je ne peux plus m'en passer (de l'astuce, pas des mots fléchés) !

More...

Mais avant de découvrir la position idéale pour faire caca, voyons ensemble quelques principes de base du fonctionnement du corps humain.

Pourquoi sommes-nous constipés ?

Dans l'idéal, nous devrions aller à la selle autant de fois que nous faisons de repas par jour. 

1 repas  = 1 caca

La constipation survient lorsque la progression des résidus de notre bol alimentaire ralentit. Les déchets stagnent puis finissent par s'accumuler dans les intestins. On peut distinguer plusieurs facteurs qui entrainement la constipation :  

  • L'épuisement nerveux : la progression des selles dans les intestins est contrôlée par le système nerveux sous forme d'une onde qui contracte les petits muscles de l'intestin et permet la progression de la matière fécale. C'est ce qu'on appelle le péristaltisme. Plus l'organisme est fatigué, épuisée, moins le péristaltisme fonctionne.
  • Une alimentation cuite, déshydratée : en partie à cause de la cuisson et de l'industrialisation, notre alimentation est devenue très pauvre en eau. Des selles bien moulées, sont des selles suffisamment hydratées.
  • Le manque de fibres :  les fibres nourrissent les bactéries intestinales qui participent au travail du péristaltisme.
  • La surconsommation de sucres complexes : issue des céréales, légumineuses et tubercules, les sucres complexes doivent être découpés en sucres simples pour être assimilés. Quand ce travail est trop conséquent pour l'organisme, les sucres complexes fermentent et participent au développement de bactéries indésirables, responsables de la constipation. 
  • Le manque d'exercice physique : passer sa journée pliée en deux sur son canapé ou devant son ordi entrave la progression des résidus dans les intestins (ça t'étonne ?)
  • Une mauvaise position pour déféquer  

C'est sur ce dernier point que j'ai choisi d'insister aujourd'hui : la position idéale pour faire caca. Mais avant de te révéler l'astuce magique qui aide à lutter contre la constipation, demandons-nous quand devons-nous aller sur le trône.

Tant qu'à y passer des heures, autant être doté du meilleur confort...

position idéale pour faire caca

Quand faut-il faire caca ?

Cette question peut te paraitre bête, et la réponse évidente : quand on a envie.

Et pourtant, combien de fois ne respectons-nous pas nos besoins physiologiques parce que nous sommes pressées ? Parce que nous n'avons pas de toilettes à proximité ? Ou bien, parce que ne voulons pas faire ailleurs que chez soi ? Les raisons de se retenir de faire caca au quotidien sont nombreuses...

Le problème, c'est qu'à force de se retenir, nous perturbons la communication entre nos sphincters, ces muscles qui sont chargés d'ouvrir ou de fermer les portes au niveau de l'anus. 

Lorsque les résidus de notre digestion arrivent au niveau du sphincter interne, celui-ci laisse passer un peu de marchandise et signale au sphincter externe qu'il est temps d'ouvrir grand les portes. Ce dernier, que l'on peut contracter volontairement, envoie un signal au cerveau qui vérifie si les conditions sont adéquates. Pour nous, hommes et femmes civilisés, cela veut dire "Où sont les toilettes s'il vous plait ?". 

Si les conditions sont bonnes, le sphincter externe donne le feu vert à son collègue qui ouvre les premières portes. Mais si les conditions sont mauvaises, il faudra repasser plus tard ! 

À force de tentatives échouées, le sphincter interne finit par se lasser et la communication entre nos deux coéquipiers se brouille... L'un veut ouvrir les portes, l'autre n'entend plus le message et voilà comment ssurvient la constipation.

Un livre super chouette et rigolo, accessible au grand public, pour mieux comprendre le rôle et le fonctionnement de tes intestins. Un incontournable à ne pas manquer !

Clique sur l'image pour accéder au produit.

La position idéale : celle de nos ancêtres

L'art de trôner sur un siège remonte au 18ème siècle et est devenu la norme, chez nous Occidentaux. Bien que jusque dans les années 60-70, tout le monde n'avait pas de toilettes dans la maison, le trou dans la cabane au fond du jardin était encore chose courante dans les campagnes. 

Avant l’invention et l'invasion des toilettes telles que nous les connaissons, la position accroupie était la position naturelle pour faire ses besoins. Elle l'est toujours pour plus d'1,2 milliards d'êtres humains dans le monde !

Dans le cadre d'une étude, le médecin israélien Dov Sikirov a menée une expérience. Il a demandé à 28 participants d'aller quotidiennement à la selle, dans trois positions différentes :

  • Assis sur une cuvette classique : les toilettes telles que nous les utilisons au quotidien
  • Mi-assis, mi-accroupi sur une cuvette plus basse que nos toilettes classiques
  • Accroupi en plein air ! 

Les participants devaient chronométrer chacune de leur expérience puis répondre à un questionnaire sur le temps passer à déféquer et le degré d'effort. 

Résultat : En position assise, les participants avaient en moyenne besoin de 130 secondes pour déféquer et estimaient qu'ils n'étaient pas pleinement satisfait. Alors qu'en position accroupie, il leur fallait en moyenne 50 secondes et les participants déclaraient avoir accompli totalement leur mission.

C'est donc la position accroupie qui emporte le concours de la position idéale pour faire caca !

Pourquoi ? Réponse en image :

position idéale pour faire caca

L'astuce pour faire caca, sans pousser comme un forcenat 😖

Tu l'as compris, la position idéale pour faire caca c'est de te mettre accroupie. Et puis si tu es dans la nature, au grand air c'est encore mieux ! Mais comme ces conditions idéales sont rarement réunies dans notre quotidien d'êtres humains civilisés, il existe une alternative : la position semi-accroupie qui fonctionne relativement bien ! 

Pour ce faire, rien de plus simple. Munis-toi d'un petit tabouret, type marche-pied et place-le devant les toilettes. Une fois assise sur le trône, pose tes pieds dessus et penche-toi légèrement en avant. 

Ainsi, tu recrées la position idéale et naturelle pour faire caca. Cette position peut grandement t'aider si tu es souvent constipée et même si tu ne l'es pas. 

#Mon petit truc à moi : Si tu es vraiment, mais vraiment constipée, lève les bras. Cela va encore plus ouvrir ton ventre et dénouer tes intestins. 

Pour illustrer mes propos, j'ai fait appel au Prince Charmant, sa licorne magique et les enfants du village pour te faire une super démonstration haute en couleurs !  

Cette vidéo me fait pleurer de rire !
 Je ne m'en lasse pas 🤣

Bien sûr, tu peux acheter le Squatty Potty qui à l'avantage d'épouser la forme des toilettes. Son ergonomie est un gain de place. Sinon, un simple marche-pieds ou petit tabouret fera l'affaire.

position idéale pour faire caca

Pense à épingler l'article sur Pinterest si tu veux le relire plus tard ! 😉

Et quand on est ailleurs, on fait comment ?

Depuis que j'ai adopté l'astuce du tabouret, je ne peux vraiment plus m'en passer. Alors, lorsque je suis en dehors de chez moi, il m'arrive parfois d'être embêtée, surtout lorsque je pars plusieurs jours et que mes habitudes quotidiennes et mon transit sont perturbés. 

Voici donc quelques solutions que tu peux adopter :

💩 Les toilettes à la turque : tu sais, ces WC avec un trou au ras du sol et deux petits marche-pieds sur les côtés... Avant, je trouvais ça très inconfortable, archaïque et dangereux (pour les objets qui auraient l'idée de se sauver des poches).

Maintenant, je peux t'affirmer que mon regard s'illumine lorsque je tombe par hasard sur un de ces merveilleux et rares spécimens ! 🤩

💩 La position de la danseuse : à défaut de rehausser tes pieds, tu peux te mettre sur la pointe, te cambrer légèrement en avant et lever les bras, avec grâce merci ! 

Tout dépend de la hauteur du siège. Mais ça peut être efficace ! 

💩 En mode Freestyle : attrape le premier truc qui te vient sous la main pour rehausser tes pieds. Dans les toilettes publiques, tu ne trouveras pas grand chose mais chez un particulier, peut-être trouveras-tu un porte-magazine, un porte papier toilette ou autre truc à mettre sous tes pieds (prends soin de bien tout remettre après et de ne pas salir avec tes chaussures). 

💩 L'acrobatie : cet été, lors de mes vacances, j'ai soudainement eu une grosse envie. Une fois les toilettes publiques trouvées, la marchandise s'apprête à sortir mais reste coincée et incapable de faire machine arrière. Tu vois ce que je veux dire ? C'est super désagréable comme sensation... et j'avais beau pousser, me mettre sur la pointe des pieds, lever les bras... rien ne venait. Alors je n'ai pas eu d'autres choix que de jouer les acrobates.

J'ai d'abord vérifié si les toilettes étaient solides, si les murs n'étaient pas trop sales, j'ai grimpé sur le siège, puis me suis mise en position accroupie et en 10 secondes l'affaire était réglée ! 😎

Tadaaaaam ! 😎

position idéale pour faire caca

Ce dernier point mérite quelques recommandations :


🌸 Vérifie la solidité des toilettes et ne tente pas l'expérience sur des toilettes "suspendues" ou "murales".


🌸 Vérifie la propreté des murs et assure-toi de pouvoir t'y cramponner pour monter.


🌸  Attention de ne pas te faire mal, tu peux facilement glisser. 


🌸  Si tu es dans un lieu propre, retire tes chaussures de préférence ou bien passe un coup de papier sur la cuvette après usage. Ce n'est pas parce qu'on fait caca comme des sauvages qu'il faut laisser des traces de notre passage !




Quel rapport avec la prise de poids ?

"Ok, c'est sympa ton astuce pour faire caca et lutter contre la constipation mais quel rapport avec la prise de poids ?" 

On y vient, on y vient...

Dans l'article vaincre ses pensées négatives en prenant soin de son ventre, j'ai mis en évidence le rôle important que jouent nos intestins. Lorsque tu gardes en toi de la matière fécale trop longtemps, celle-ci fermente ou putréfie et c'est toute la flore intestinale qui s'en trouve perturbée entravant la digestion et l’assimilation des aliments que tu manges.

Cette accumulation de déchets influence également ton bien-être et se répercute sur tes émotions.

Ton organisme, c'est un tout. S'il y a un seul grain de sable dans la machine, ce sont toutes ses fonctions qui sont perturbées.

Sortir tes poubelles régulièrement en adoptant la position idéale pour faire caca te permettra d'avoir un intestin beaucoup plus fonctionnel. Et si tu ajoutes à cela une alimentation riche en fibres, en eau et en sels minéraux, un peu d'exercice et suffisamment de repos, tu peux dire adieu à la constipation ! 

Partage sur les réseaux !
  • Viktor dit :

    Ahah, super article ! Très bien écrit, avec une pointe d’humour, j’adore !
    Du super contenu. J’ai appris des choses sur ce sujet qui n’est pas commun 😉
    Je connaissais déjà l’astuce car ma compagne a déjà lu le livre et a installé tout ça dans nos toilettes 😀

  • >