​Ça, c'est moi ! 

Bienvenue sur mon blog !

​Je m'appelle Angélique​j'ai 33 ans. Je suis Balance ascendant Lion (au cas où tu voudrais ​vérifier notre compatibilité amicale...). J'aime la nature, la randonnée et ​les paysages de montagne​ enneigés l'hiver, ensoleillés l'été. J'adore boire un chocolat chaud ​en regardant la neige tomber ! ​​Sauf que chez moi, il neige ​presque jamais... 

Je suis un peu une "touche à tout" et j'aime faire ​travailler​ mon cerveau autant que mes mains. ​Je rêverais de construire une maison écologique et autonome ​! Ma tête ​bouillonne d'idées ​​en permanence, me laissant peu de répis. ​L'avantage, c'est que je ne m'ennuie jamais. 

J'aime lire des romans initiatiques et fantastiques. J'adore les chats et toutes les bêtes à plumes, ce qui n'est pas forcément compatible ! J'ai peur de l'orage, la phobie des araignées et je​ n'aime pas l'anglais.

Mais s'il y a un truc par dessus tout que j'aime, c'est manger ! 😋 Et pourtant, à me voir, on ne dirait pas...

​Maintenant que ​​tu me connais un peu mieux, passons aux choses sérieuses...

​​Mon parcours

Jusqu'à mes 12 ans, j'étais une ​petite fille de taille et de corpulence​ tout à fait ​normales, plutôt mince. ​​​Et puis, l'année de mes 13 ans, je me suis mise à pousser comme un champignon ​​! À la fin de ma croissance je frôlais le mètre 80 pour 63 kg. Cette taille mannequin m'a extrêmement complexée, moi la fille réservée qui voulait passer inaperçue, c'était raté. Dès l'​adolescence, j'ai commencé à avoir des difficultés pour m'habiller. J'étais trop filiforme, tout était trop court ou trop large. Entre moquerie et jalousie, j'espérais gagner du poids pour masquer le côté longiligne​ et ​me fondre dans la masse, à défaut de pouvoir rapetisser !​ Hélas, c​e n'était pas gagné, malgré les cochonneries que je grignotais à longueur de journée, rien n'y faisait.

En 2004, à 17 ans, il s'est passée comme une grande révolution dans ma tête : j'ai pris conscience de la nourriture industrielle et​ dénaturée que ​nous mangions à la maison. En l'espace d'un an, je me suis mise à la cuisine, j'ai commencé à fréquenter assidûment les boutiques d'alimentation biologiques et je suis devenue végétarienne​. Je ​veillais à manger quotidiennement ma ration de​ céréales et de légumineuses pour avoir mon quota de protéines. ​​ ​


qui suis-je ?

Olive Oyl

Avec ce nouveau régime alimentaire, j'ai perdu 5 kilos (ce qui ​n'était pas le but recherché 😅 ). Mais mon corps n'était plus le même, il s​'était harmonisé. Ma taille s'est affinée et mes hanches se​ sont galbées alors qu'​​auparavant je n'avais aucune forme. Malgré mon poids plume, je me sentais bien.​ J​e pensais avoir trouvé mon alimentation idéale ainsi que mon poids de forme​​.  

La déchéance...

En 2008, une série d'échecs personnels, de problèmes familiaux et surtout une grande difficulté à entrer dans le monde des adultes m'ont conduite à remettre ma vie et mes croyances en question. Durant cette période difficile, j'ai perdu une dizaine de kilo, passant de 58 à 48 kilos, sans changer mon alimentation, mais avec des périodes où je manquais d'appétit. L'hospitalisation de mon papa quelques mois avant son décès fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Je me résolus à demander des anti-dépresseurs à mon médecin (ce que je m'étais jurée de ne jamais prendre) car cette fois, s'en était trop. Je n'avais plus les ressources nécessaires pour faire face à toutes ces épreuves. 

​Sous anti-dépresseurs, je suis devenue une autre personne. Certes, j'avais cette agréable sensation d'être beaucoup moins ​​soucieuse et de prendre la vie comme elle venait​ - un état que je n'avais encore jamais connu ​​- mais je n'étais plus moi-même. Je faisais des choses qui ne me ressemblaient pas, p​arfois avec insouciance. ​​​​Cependant, libérée ​de mon ​anxiété, en l'espace de quelques mois seulement, j'ai repris tous mes kilos perdus, retrouvant mon poids de forme de 58 kilos. ​

Mais je ne voulais pas dépendre d'une molécule chimique à vie, ne plus être moi-même et me détruire le cerveau. Alors en 2011, j'entrepris un sevrage sur plusieurs mois, qui ne fut pas une partie de plaisir ! À cela, s'ajouta ​une rupture amoureuse longue et ​compliquée qui me fit très rapidement rechuter de 10 kilos, repassant de 58 à 48 kg donc.

Retour à la case départ... 😭😭😭

En 2013, j'ai ​remis en question mes acquis en termes de santé et d'alimentation et je me suis ​​lancée dans l'apprentissage des bases de la physiologie humaine à travers des livres et des vidéos d'hygiénistes contemporains ou plus anciens. ​Et si cette alimentation que je qualifiais d'idéale ne l'était finalement pas ? 

Certes, en passant d'une alimentation dénaturée et industrielle à une cuisine faite maison avec des produits biologiques, j'ai arrêté de donner ​bon nombre de poisons à mon corps (additifs, pesticides, sucre blanc, farine blanche, lait pasteurisé, viande d'animaux nouris au hormones, etc...) et les effets ​de ce changement ont été très bénéfiques les premières années. Mais sur le long terme, ça ne fonctionnait plus aussi bien. D'ailleurs, certains de mes symptômes étaient toujours présents, comme le fait de ne pas pouvoir manger de fruits sans avoir des problèmes intestinaux.​ Petit à petit, j'ai compris mes erreurs et j'ai totalement modifié mon alimentation, tout en restant végétarienne.

​Mais la plus grand difficulté ne fut pas de comprendre, mais de mettre en pratique tout ce que j'apprenais​ (et ce que j'apprends encore) dans un quotidien où règnent le stress, la précarité, les problèmes relationnels... en bref, dans un quotidien non propice à la régénération. 

​Ce sont toutes ces années d'expériences qu​'il me tient à coeur de te partager à travers ce blog.


​Où en suis-je maintenant ?  

Cet été,  j'ai eu le déclic (à la suite d'un gros pétage de plombs, pour être honnête 😆 ). Je ne supportais plus cet état de maigreur et je savais que c'était l'un des facteurs de mon manque de confiance en moi. ​​​L'été, c'est la saison la plus difficile en termes d'acceptation de soi, car on ne peut pas se cacher derrière trois couches de vêtements. ​Cela faisait des années que je faisais passer ce problème en second plan parce que j'avais d'autres urgences à régler. Or, j​'ai réalisé que ce problème-là était ​une urgence pour ma santé. Car la maigreur, tout comme l'embonpoint n'est pas un signe de bonne santé.

Bien décidée à reprendre du poids une bonne fois pour toute, je me suis créée un programme sur mesure, à partir des connaissances que j'avais et je me suis lancée. Doucement, à mon rythme, pas à pas... avec des hauts et des bas.

​Août 2017, 49 kg, mes os sont saillants.

Septembre 2018, 3kg et quelques rondeurs en plus. ​

À l'heure où j'écris ces lignes, nous sommes en mars 2019, je suis à 54 kg, j'ai fait la moitié du chemin (si je me base sur un but de 58 kilos), sans médicament, sans compléments alimentaires, sans anti-dépresseurs... simplement en étant à l'écoute de mes besoins physiologiques. Je ne descends plus (sauf si je jeûne, ça va de soi !), je ne yo-yote plus. ​

Pourquoi ce blog ?

Le problème de la maigreur chez la femme est très peu abordée sur la blogosphère, d'abord parce qu'il ne concerne qu'une minorité de femmes, et ensuite parce que nous vivons dans une société qui prône la maigreur minceur. Quelle femme oserait se plaindre de porter une taille 36 alors que des milliers en rêvent ? Et pourtant, les problèmes liés à la maigreur existent ​et ne sont pas tellement différents de ceux liés à l'embonpoint : ​problèmes de santé, complexes, préjugés, moqueries, difficultés à se vêtir, etc.

La plupart des personnes pensent qu'il est facile de prendre poids alors qu'en réalité, il est plus facile de perdre du poids pour une personne en embonpoint que de prendre du poids pour une personne en l'état de maigreur.​ Cela dit, en cherchant bien, on trouve aussi des conseils ​basiques pour prendre du poids. Or, ces conseils sont soit erronés, soit superficiels. C'est ce que j'explique dans mon guide ​que tu peux télécharger gratuitement : 10 erreurs à éviter pour prendre du poids

​Moi, j'ai envie de donner la parole aux femmes maigres en quête de kilos, aux femmes maigres qui ne souffrent pas d'anorexie mentale*, aux femmes maigres qui, malgré leur bonne volonté, n'arrivent pas à atteindre leur poids de forme. ​​Et c'est pourquoi j'ai crée ce blog. 

*Attention : ce blog n'a pas pour vocation de traiter de l'anorexie mentale. L'anorexie est une maladie qui nécessite un suivi médical et psychologique. 

- ​Mes compétences -

✔︎La physiologie humaine

Passionnée d'alimentation saine et de physiologie humaine, je me suis guérie de troubles chroniques (allergies, maux de tête, psoriasis, douleurs articulaires...) en adoptant une alimentation et hygiène de vie saine. Ainsi, je ne conçois pas la prise de poids sans respecter les besoins physiologiques du corps.

Je mets régulièrement à niveau mes connaissances et je les expérimente par moi-même afin de partager de l’information de qualité.​

✔︎Le développement personnel

Ayant​ un parcours de vie chaotique, ​et ayant été diagnostiquée autiste Asperger tardivement à l'aube de mes 32 ans, je me suis tournée très jeune vers le développement personnel pour apprendre à mieux me connaitre et devenir la meilleure version de moi-même (et j'y travaille encore !).

​J'ai eu recours à des méthodes telles que l'EFT, l'auto-hypnose, la​ PNL, les fleurs de Bach, et d'autres outils avec lesquels je te propose de travailler ​pour atteindre plus rapidement ton objectif. ​

​- Mes valeurs -

​Authenticité


Je m'efforce de maintenir la cohérence entre ce que je pense, ce que je dis et ce que je fais. ​Inspirer la confiance auprès de mes lectrices est fondamental pour moi.


​Il vaut mieux se faire détester pour ce qu'on est, que de se faire aimer pour
ce que l'on n'est pas.


​- André Gide​ -

​Bienveillance


​Toute personne est dotée d'un bagage émotionnel plus ou moins lourd à porter. Respect et bienveillance sont de mise pour ​une évolution en douceur.  


​Lorsque nous sommes reçus à cœur ouvert, sans être jugés, notre esprit s'ouvre.

- Sue Patton Thoele -

​Simplicité volontaire


L'écologie et la décroissance me tiennent ​à cœur, je souhaite que mon blog reflète cet état d'esprit à travers les conseils et les produits que je propose.​


​Ce qui détruit la planète, c'est le superflu qui
n'a pas de limite.


- Pierre Rabhi -

​​Le contenu de ce blog...

À l'heure où tu lis ces lignes, le blog n'est encore qu'un bébé, c'est pourquoi il n'y a peu de contenu. Ceci dit, si tu t'inscris dès maintenant, tu auras le privilège de suivre ses premiers pas ! En attendant, voici ​​quelques-uns des thèmes que j'aborderai :

  • ​Apprendre le fonctionnement de ton corps dans ses moindres détails mais de manière simplifiée
  • Des recettes et des conseils alimentaires pour prendre du poids sainement et durablement
  • Des solutions à des problèmes de santé en lien avec la maigreur 
  • Des astuces très simples pour apprendre à gérer ton stress et rester zen dans n'importe quelle situation
  • Une méthode ancestrale pour retrouver un corps harmonieux même sans faire de sport !
  • Des conseils beauté au naturel pour prendre soin de toi
  • ​Des conseils vestimentaires pour mettre en valeur ta silhouette
  • ​Des techniques de libération émotionnelle pour te débarrasser de tes complexes et retrouver confiance en toi
  • L'accès à des conseils personnalisés et des formations sur mesure
  • ​Des surprises, des cadeaux, des concours...

​​Pour recevoir ton guide gratuit "10 erreurs à éviter pour prendre du poids" ainsi que les actualités de ce blog, remplis dès maintenant le formulaire en bas de la page. 

​Tu peux également me rejoindre sur les réseaux sociaux Facebook & Instagram. J'y publie un contenu différent, plus personnel. 

​​À tout de suite !

Angélique

>